La Forgemagie

> > La Forgemagie

LA FORGEMAGIE
 
 
  • Qu’esse cé ? A quoi ça sert ?
 
Pour la plupart d’entre vous, vous en connaissez déjà l’utilité, et pourtant il faut quand même aborder ce point quelque peu basique, ne serait-ce que pour introduire certains détails intéressants...
 
L’art de la forgemagie permet donc d’apporter *roulement de tambour*……. des caractéristiques !... ou plus communément appelées stats, en vue d’augmenter la puissance de votre équipement (ou stuff) de manière considérable (ou pas).
 
Cette discipline à son niveau basique se résume comme suit : en détruisant du stuff on crée de la poudre, avec laquelle on crée une rune, que l’on met sur un item (de stuff), ce qui transforme cette rune en gemme, que l’on améliore avec d’autres runes.
 
Nous allons voir dans un premier temps comment cette discipline s’applique en jeu, puis le fonctionnement des poudres et runes, puis l’enchâssement sur l’item, et enfin l’amélioration de la gemme.
Je n’aborderai pas les runes fabuleuses dans ce tuto, ou tout du moins pas dans l’immédiat.
 
  • Ca donne quoi précisément ?
 
Chaque sorte de gemme (appelée « rune » IG mais pour les besoins du tuto on l’appellera par son vrai nom) maxée donne :

                                                                                                                                                  
                                                              + 10 maîtrise          + 10 résistance         +20 tacle, esqive, initiative, ou +40 vita
 
  • Comment le type de stat est déterminé ?
 
Trois types d’emplacement (ou slot) existent, chacun d’eux produisant des stats différentes au runage / à l’enchâssement.
Le type d’emplacement est déterminé par la catégorie de l’item.
 
 Offensif
 
                                   Armes (1 & 2 mains, secondaire), coiffe, anneaux      Maîtrise ( éléments) 

Défensif 
 
                                          Plastron, cape, épaulettes, amulette, bouclier    Résistances ( éléments)

Soutien
 
                                                                                              Bottes, ceinture    PV/ Tacle/ Initiative/ Esquive 

A ces stats se rapportent des forgemarteaux, permettant notamment de modifier la stat que l’on a eue aléatoirement à l’emplacement soutien.

                                                                                                                             
       Forgemarteau de Dégats  Forgemarteau de resistances         Forgemarteau de tacle           Forgemarteau d'esquive         Forgemarteau de vitalité     Forgemarteau d'initiative



 
Pourquoi ces forgemarteaux ont-ils été implantés ?
Eh bien, il y a fort fort longtemps, il y a déjà deux ans de cela !... il y eut d’autres stats offensives et défensives  en + de celles-ci (dégâts CmC par ex.). Quand ils les ont enlevés, il fallait quand même que les joueurs puissent mettre à jour leur stat et ont donc laissé ces forgemarteaux, je suppose.
Vous l’aurez compris, les forgemarteaux de maîtrise et de résistances sont useless. Pourtant on en trouve encore à l’HdV (en espérant que vous ne vous êtes pas fait avoir, et si c’est déjà le cas, je compatis).
 
Les forgemarteaux se lootent sur n’importe quel mob et sont échangeables. Ils sont aussi achetables en boutique et seront par contre liés au compte.
/ ! \ A ne pas confondre avec les marteaux de forgemage que l’on verra.
 
J’ai trouvé sur Wakfu-world.com un conseil de Zathura qui dit de garder des forgemarteaux sur soi quand on part en donjon pour adapter son build à la situation. Vu que ça date de 2013, je ne sais pas si c’est toujours intéressant actuellement.
 
  • Combien on peut avoir de slots ?
 
Le nombre de slots est déterminé par le niveau de l’équipement.
 
  1   40  80  120
Arme 2 mains       
Arme 1 main    
Arme sec.  
Coiffe       
Anneaux    
Plastron     
Cape     
Epaulettes    
Amulette    
Bouclier  
Bottes ​  ​ ​ 
Ceinture   ​ 





          Malgré ce principe de niveaux, il y a des cas particuliers où des items 30 ont déjà un slot, et des items 80 n’en ont qu’un au lieu de deux.










Donc, selon bouclier ou arme secondaire, vous avez :
 
Stuff full niveau 40 :                           Stuff full niveau 80                       Stuff full niveau 120 :
2/3 runes offensives                           4/5 runes offensives                     7/8 runes offensives
2/3 runes défensives                          6/7 runes défensives                    10/11 runes défensives
1 rune soutien                                    3 runes soutien                            5 runes soutien 
(au total 6 runes)                                (au total 14 runes)                        (au total 23 runes)
 
Donc, au max., vous pouvez avoir:
 
                                                                   + 80 maîtrise et +100 résistance                          +100 tacle ou +100 esquive ou
ou
                                                          +70 maîtrise et + 110 résistance                                                +100 initiative ou +200 PdV ou un mixe à votre sauce.

A vous de voir ce qui vous sera le plus utile en priorité.
 
/ ! \ Sachez qu’il est déconseillé de runer avant très haut niveau pour une question économique. En effet, si vous runez du stuff 80 à fond pour en changer 20 niveaux plus tard (ce qui arrive relativement vite), tous les kamas mis dans son runage seront perdus.
 
 
 
 
Maintenant que vous avez découvert à quel point tout cela semble fantastique, on passe à la pratique \ o /
 
  • Quessy faut faire maintenant ?
 
Pour vouloir mettre une rune sur un item, faut donc un endroit où l’installer.

  On peut y voir un emplacement, vide.

Ensuite ensuite, pour la faire, faut des matériaux. Ces matériaux sont produits grâce à du stuff que l’on concassera à la recycleuse runique. Ces recycleuses runiques se situent dans les ponts marchands de chaque nation, à côté de leur HdV.
Vous paumez pas, ce serait dommage.

Voilà les choix s’offrant à nous lorsque l’on est confronté à une
recycleuse runique, féroce bestiole comme vous pouvez le constater.

  
 
Dans un premier temps, on va donc vouloir briser de l’équipement
pour produire le matériau tant désiré.
      
  (Oui j’suis pleine à craquer de trucs moisis, c’est normal, z’en faites pas…)

 









                                                   






Pour sélectionner l’équipement que l’on souhaite, soit on déplace les stacks (groupement d’objets) en les faisant glisser, soit on double-clique dessus, ce qui les mettra dans l’emplacement du bas à l’unité.
Vous appuyez donc ensuite sur le bouton…
(qui est, je vous l’accorde, loin d’être évident à trouver)
… puis vous attendez …
(cette attente sera fonction du nombre d’items mis)



A partir de là, vous aurez un certain nombre de « poudres » (eh oui c’est le matériau en question, étonnant je sais) que vous pouvez aller regarder avec éblouissement et stupéfaction dans votre inventaire. Evidemment, le stuff précédemment sacrifié a disparu puisqu’il s’est transformé en poudres. Pour avoir une rune, il va donc falloir fusionner un lot de 100 poudres (de même type). Pour ce faire, il faut donc cliquer sur « créer des runes » dans la liste de ce que propose l’effroyable……………………….. Recycleuse !
C’est bon vous suivez...


Vous pouvez donc constater qu’il y a des particularités à cette poudre qui feront le sujet de ce qui va venir.
 
Quand ils disent de double-cliquer, c’est faux : suffit de cliquer.
 
Dans mon cas, vous avez peut-être pu deviner que j’ai brisé des équipements qui étaient de la même tranche de niveau et de rareté, ce qui produit des poudres équivalentes. Cependant, selon le stuff brisé, on peut obtenir différents lots de différentes poudres.
J’espère donc que vous n’avez pas trop paniqué si cela vous est arrivé. Sinon, prenez le temps de vous calmer, je ne vous en tiendrai pas rigueur.
 
Vous pouvez donc voir pour la première fois (du tuto tout du moins) à quoi ressemble une foutue rune aussi SpLeNdIdE qu’une… vieille pierre taillée prise au coin d’une ruine.
 
Profitez de ce moment car vous ne reverrez probablement pas de rune de cette rareté, et quand je dis rareté je pèse mes mots car… étant quasiment la plus nulle du jeu, ça ne court pas les rues
/ ! \ Je vous déconseille de runer maintenant car il faut savoir 2/3 choses sur la façon dont les runes fonctionnent, de telle sorte à optimiser la place que les poudres et/ou runes prennent dans vos si précieuses cases d’inventaire.
 
 
J’vous fais une petite intro. au pourquoi du comment en attendant qu’on puisse attaquer le vif du sujet :
 
  • A quoi sert le rang/niveau d’une rune ?
 
Nous commençons par cette caractéristique car c’est directement celle qui sera en lien avec votre enchâssement.
 
On ne peut qu’enchâsser une rune du rang ou niveau supérieur au chiffre (ou nombre) des dizaines du niveau de l’item.
On peut aussi enchâsser des runes de rang supérieur mais ce serait financièrement du gâchis.
Exemple : item 78 -> rune rang 8 (ou +…)
 
  • A quoi sert la rareté/qualité d’une rune ?
 
La rareté ou qualité d’une rune servira surtout quand vous vous voudrez améliorer votre rune déjà enchâssée, ce qui se nomme une gemme (mais personne ne l’appelle comme ça… cependant je le ferai pour les besoins du tuto).
 
Mieux vaut aussi la prendre en considération (à part si on est Crésus) lors de l’enchâssement.
(Développé à la fin)
 
Maintenant je vais vous exposer le fonctionnement de tout ce bordel de ces caractéristiques, c’qui vous permettra de bien cerner les subtilités qui suivront.
 
  • Le fonctionnement des rangs/niveaux et de la rareté/qualité des poudres/d’une rune :
 
Le niveau ou rang des poudres obtenues est évidemment lié au niveau de l’item ayant été broyé.
Le rang de la rune est obtenu de la même façon que pour savoir quel rang de rune mettre au stuff. Le rang de la rune est le chiffre (ou nombre) de la dizaine supérieure au niveau de l’item concassé.
Exemple : stuff niveaux 20 à 29 -> poudres rang 3.
 
La rareté ou qualité des poudres obtenues est aussi évidemment liée à la rareté du stuff ayant été broyé.
Le rang de la rune est similaire à la rareté du stuff.

Poudre brisée de rang x            Rune brisée de rang x

Poudre basique de rang x        Rune basique de rang x

Poudre brillante de rang x        Rune brillante de rang x

Poudre étincelante de rang x   Rune étincelante de rang x


Poudre parfaite de rang x         Rune parfaite de rang x

(N.B. graphique : le skin des poudres et des runes évoluent tous les 2 rangs)


Ceci étant dit, nous n’allons bien sûr pas looter une rareté de stuff spécifiquement pour avoir une rareté de poudre !

C’est là où je vous explique donc la dernière option de notre chère recycleuse : l’amélioration des poudres et des runes.


On peut donc améliorer des poudres ou des runes dans les sens des deux caractéristiques décrites ci-dessus.
 
 Cependant, cela coûtera 2 unités pour 1 améliorée.
 
On voit donc que l’on peut soit améliorer le rang à gauche, soit améliorer la qualité à droite.
 
Vous répétez donc l’opération avec les poudres améliorées  jusqu’au point d’amélioration voulu.

/ ! \ Si vous essayez d’améliorer des poudres en grande quantité, il se peut que le stack ne s’affiche pas. Il faudra donc diviser le stack dans l’inventaire.
Je ne sais pas si ce bug est toujours d’actualité.
 
Bon bah voilà, on y est… le moment où on va……….. ENCHÂSSER !!!
 
  • Comment on met l’truc dans l’machin ?
 
Avant d’entamer cette délicate phase, faut bien avoir conscience que la gemme aura des paliers d’amélioration par lesquels nous sommes tous amenés à passer (eh oui c’est la vie).
Ils sont au nombre de 10.
Quand on enchâsse, on peut tomber sur du palier 1 à 3 (mais ça n’a rien d’hasardeux).
Cependant, ne vous y méprenez pas, ce n’est pas avantageux de passer directement au 3. Pour éviter toute perte impromptue de kamas, il faut connaître la règle d’enchâssement et en déduire ce qui s’impose.
Démonstration à l’appui :

Gemme palier 1
(1 maîtrise, 2 tacle, 4 PdV, etc…)

Gemme palier 1 ou 2


Gemme palier 2
(2 maîtrise, 4 tacle, 8 PdV, etc…)


Gemme palier 2 ou 3

Gemme palier 3
(3 maîtrise, 6 tacle, 12 PdV, etc…)



Brisée : On pourrait vouloir hein !... mais…… vu le nombre d’items communs existant… hum…
 
Basique : Là aussi c’est tendu mais faisable. Soit vous économisez une demi-brillante et passez palier 2, soit vous perdez une demi-brillante. Je ne crois pas qu’on connaisse les probas exactes mais, ça se fait je pense.
 
Brillante : C’est celle que tout le monde enchâsse vu son rapport palier/coût  qu’on n’a pas trop le choix.
 
Étincelante : 1 chance sur 2 (ou un truc du style) d’avoir le même résultat qu’une brillante. Donc là encore : why not ? C’t’un risque.
 
Parfaite : Si on la retranscrit en brillantes, ça signifie qu’elle en fait 4. Considérons qu’avec une brillante enchâssée, à l’amélioration de +2 à +3 ça consomme une autre brillante (cf. + bas). Ca veut donc dire qu’avec une parfaite, on consomme 2 brillantes en + pour… rien de +.
 
Du coup euh... voilà… vous reste plus qu’à vous jeter à l’eau \ o /
Pour ce faire, prenez la rune que vous souhaitez et faites-la glisser dans l’emplacement voulu que vous aurez mis à disposition en cliquant sur l’item au préalable pour faire apparaître l’emplacement.

Maintenant que vous êtes tout euphoriques d’avoir inséré votre rune dans le trou, engageons la phase d’amélioration :
 
  • J’veux qu’elle soit plus mieux ! :
Pour ce faire il suffit de cliquer sur la gemme mise sur votre item, et cette fenêtre apparaît.
 

Comme on peut le voir, pour améliorer une gemme il faut 2 runes de rang toujours égal (ou supérieur) à celle que vous avez mise au départ, la qualité demandée augmentera avec les paliers, la somme aussi, et si vous le voulez, vous pouvez mettre un marteau de forgemage à la place de la deuxième rune.
 
Le marteau de forgemage permet donc d’économiser une rune quand celles-ci deviennent vraiment coûteuses. Pour savoir si c’est rentable, suffit simplement de regarder (à l’HdV) le prix d’un marteau et le comparer avec le prix des runes qui vous intéressent.
Il se drop 10x + rarement que les forgemarteaux sur n’importe quel mob (il me semble) et est non-échangeable.
Il s’achète aussi en boutique et devient donc échangeable.
 
L’amélioration se déroule comme suit (considérez qu’on peut supplanter 1 rune par un marteau de forgemage à chaque palier) :
 
 
Paliers Coût
2 Probablement 1 rune brillante + kamas
3 1 rune brillante + kamas
4 2 runes brillantes + kamas
5 2 runes brillantes + kamas
6 2 runes étincelantes + kamas
7 2 runes étincelantes + kamas
8 2 runes parfaites + kamas
9 2 runes parfaites + kamas
10 2 runes parfaites + kamas






/ ! \ A une époque, il y avait un bug d’affichage quand on passait sur les emplacements de rune à pourvoir : ça affichait une demande de rune de rang supérieur à ce qu’il fallait. Au cas où ce soit toujours le cas, je me fais un devoir de tout faire pour que vous ne vous affoliez pas inutilement ♥.



C’est là où on comprend à quoi servent les caissettes de forgemagie : stocker différentes raretés de poudres en fonction du stuff qu’on a concassé, pour ne pas être obligé de tous les mettre en parfait et perdre finalement de l’oseille (non c’est pas vrai c’est pas ce que j’ai fait...).
Surtout, à mon sens, le mieux est de tout garder sous forme de poudre.
Ne l’oubliez jamais…
Jamais !...
 
  • Y’a des formules qui existent pour nous aider à calculer tout ça ? :
 
Nombre de poudres gagnées par item broyé :
 
Evidemment, il y a une grosse part d’aléatoire, mais j’ai quand même trouvé l’explication d’un joueur à la raison pour laquelle on ne risque pas de pouvoir le calculer :
 
« […] ça a un lien avec le poids d'un item (donc le nombre de stats dessus) en fonction du type (plastron+++, anneau---,... etc). Mais comme on ne connaîtra sûrement jamais le poids précis d'un item on peut se demander encore longtemps le nombre de poudres au moment du brisage.. »
 
En d’autres termes, y’a bel et bien des facteurs mesurables, mais y’a aussi un gros algorithme chiant derrière, donc pouet pouet cacahuète. Et apparemment, personne ne semble s’être amusé à calculer chaque fourchette en fonction de chaque item.
 
Mais, petite info. : « les épiques/reliques liés […] donnent […] de quoi faire 4 runes parfaites de niveau supérieur. »
A confirmer ?

Nombre de poudres initial pour atteindre nombre de poudres final :
 
De Maitresse Alatablsapaurtmaleur :
« X / 2^(N2-N1+R2-R1)
Avec :
X : le nombre de poudre, N2 : la rareté désiré, N1 : la rareté initiale, R2 : le rang désiré, R1 : le rang initial
(en prenant en compte que rareté basique = 1, rareté brillante = 2, rareté étincelante = 3, rareté parfaite = 4)
Exemple : Vous avez 5000 poudres de rang basique de rang 3, et vous voulez des poudres étincelante de rang 9, cela sera donc :
5000 / 2^(3-1+9-3)=19,53
En utilisant 5000 poudres de rang basique de rang 3, vous pourrez obtenir 19 poudres étincelante de rang 9. »

 

Coût en kamas par palier :
 
Il fut un temps où il y eut une formule qui eut fonctionné, mais cette époque révolue, je suis toujours en quête de cette mystérieuse information.


En espérant avoir été la plus claire, exhaustive et agréable à lire que possible, ne pas avoir écrit d’erreurs et restant ouverte à vos remarques, informations, ou autres : )
 

Surtout Kivrane et un peu Evalar =D